Plonger avec les requins à Wolf Rock en Australie

Aujourd’hui on vous emmenons vivre une expérience particulière, sur notre bucket list (ici 🙂) depuis longtemps : plonger avec les requins en Australie.

C'est au spot de Wolf Rock, à Rainbow Beach que nous avons décidé de tenter l’experience. Rainbow Beach est également un point de départ pour la célèbre Fraser Island (article ici).

Wolf Rock est le seul endroit de la côte est où vous pouvez observer les Grey Nurse Sharks ou Requins Taureaux toute l’année et c’est avec le Wolf Rock Dive Center que nous sommes partis à leur rencontre.

Comment ça se passe ? Quelle certification ? Pour voir quoi ? A quel prix ? On vous dit tout !

Ce qu’il faut savoir avant de plonger avec les requins

Cette plongée est considérée comme une deep dive (plongée profonde), puisque vous descendrez à environ 30 m de profondeur.

Il vous faudra donc détenir le PADI Advanced Open Water ou une certification de niveau 2. Si vous n'avez que l’Open Water ou certification de niveau 1 (pour tout savoir sur comment passer l’open water c’est ici ). Vous devez alors passer un certificat de deep dive.

Le centre de plongée propose alors plusieurs options :

  1. Compléter l'Advanced Open Water (2 jours, 5 plongées) - 720$
  2. Commencer l'Advanced Open Water (1 jours, 2 plongées "DEEP" et "FISH ID" ou "BOAT") - 470$. Vous devrez ensuite compléter 3 plongées dans le club de votre choix pour pouvoir être certifié
  3. Passer votre Deep Adventure Dive certificat (1 jour, 2 plongées) - 300$ (notre choix)

Passage du certificat deep dive, comment ca se passe ?

Dans notre cas nous avons donc choisi la dernière option, 2 plongées : une pour le passage du certificat et l’autre pour l'exploration.

Si vous n’avez pas plongé depuis 12 mois ou si vous vous voulez vous rafraîchir la mémoire avant votre saut dans le grand bain avec les requins, vous pourrez également effectuer une "refresh dive" en piscine avec le club (80 $). Un instructeur vous rappellera alors toutes les bonnes pratiques de la plongée et vous aidera à préparer votre bloc avant d'effectuer une plongée de rappel.

Vous devrez également réviser le chapitre deep dive du live PADI (prêté par le club si besoin) et répondre à quelques questions sur les règles de plongées profondes. Le lendemain, vous balayerez avec l'instructeur les points clés du chapitre et il vous expliquera alors les risques supplémentaires en deep dive.

Vous enchainerez ensuite avec le briefing habituel de préparation de la plongée: profondeur, temps, site, buddy, rappel des signes, consignes de sécurité, etc.

Ce qu’il faut savoir sur les requins

L’espèce que vous pourrez observer est le Grey Nurse Shark ou Requin Taureau. C’est une espèce protégée et menacée et vous ne pouvez bien sûr pas les toucher (est-ce que vous avez vraiment envie de les toucher ? :)).

S'ils se sentent menacés, les requins auront tendance à fuir plutôt que de vous attaquer. Pendant votre plongée, ils seront probablement en train de dormir, mais ils peuvent être réveillées par les bulles de votre détendeur, imaginez être réveillé parce qu’on vous souffle dessus... Cela peut être désagréable.

Si cela arrive, ils émettront une forte détonation avant de s'enfuir, vous ne serez plus en mesure de les voir... Suivez bien votre guide et vous n’aurez pas de souci 🙂

Notre expérience

CLAIREMENT A FAIRE ! Plonger avec les requins a été une de nos meilleurs experiences. Si vous aimez la plongée, vous ne pouvez pas être déçu par cette aventure. Nous avons été ravis de notre passage au Wolf Rock Dive. Le club est top, toute l’équipe est accueillante et attentive, ils seront là pour vous rassurer et vous vous sentirez en sécurité.

Nous avions RDV au club à 7h45 pour le briefing avant de partir sur leur bateau atypique “evolution”. Le site se trouve à 45min de navigation, pensez aux cachets pour le mal de mer! A part ça, vous n’avez rien besoin d'emmener, l’équipe s’occupe de tout, manteaux pour le vent, casse croûte, eau, crème solaire, etc.

Il vous faudra peu de temps pour comprendre que vous êtes sur un site particulier où la faune est très riche. Cela dépendra de la saison (nous sommes partis mi-juin), mais nous avons eu la chance d’observer depuis le bateau plusieurs baleines, des dauphins, un lamantin et une tortue, tout ça sans avoir encore mis la tête dans l’eau!

Les conditions sous l’eau peuvent cependant varier d'un jour à l'autre : visibilité, courant, etc. Dans notre cas l’eau était plutôt froide, et la visibilité n'était pas particulièrement bonne mais cela ne vous empêchera pas d’être impressionné par les requins !

Une fois descendu à 30 mètres, nous avons pu observer une quinzaine de requins taureaux, un requin wobbegong (le requin tapis), deux eagle rays et un tas de poissons, notamment des poisons clowns.

Après la deuxième plongée, retour au club vers 14h pour une petite bière et des cookies, ainsi qu'un tampon sur votre carnet de plongée. Aventure au top, nous ne pouvons que vous recommender de braver le "big bad wolf" avec l’équipe du Wolf Rock dive !

Venez découvrir également nos aventure en Australie :
* Une semaine en Tasmanie
* Un weekend aux Blue Mountains
* Une semaine de road trip en New South Wales

N'hésitez pas à nous posez des questions dans les commentaires, nous serons ravis d'y répondre

Retrouvez toutes nos expériences en Australie par ici 🙂

Observation des pingouins à Bicheno en Tasmanie

C'est lors de notre voyage en Tasmanie, que nous sommes allés découvrir la vie des pingouins (aussi appelés Blue Penguins, Little Penguins ou encore des Manchots Pygmées) avec le Penguin Tour dans la ville de Bicheno.

Qu'est ce qu'un Little Penguin ?

Sachez qu'il existe de nombreuses espèces de manchots sur le globe, le little penguin est l'espèce la plus présente en Australie et en Nouvelle-Zélande. Ceux sont les plus petits manchots qui existent, ils mesurent environ 35 cm pour 1 kg. Ils sont appelés ainsi, de manière évidente, car leur pelage est bleu.

Ils restent, en général, avec le même partenaire toute leur vie et ont une durée de vie d'environ 6 ans.

little penguins
little penguins
little penguins

Où observer les Little Penguins ?

Les petits manchots partent en mer toute la journée pour se nourrir. Ils peuvent parcourir jusqu'à 70 km par jour ! C'est à la tombée de la nuit qu'ils remontent sur la plage pour se reposer de leur journée éreintante. Ils construisent leur nid dans de petites cavités, sur les plages ou près des rochers, mais ils ne remontent pas systématiquement jusqu'en haut chaque nuit, cela depend des saisons et de leur niveau de fatigue.

C'est donc à la nuit tombée, aux abords des plages, que vous aurez le plus de chance d'en observer. Il faut cependant être patient, et oui, la vie des penguins n'est pas facile et remonter jusqu'au nid après une dure journée est un effort éprouvant.

Nous avons eu la chance de les observer à Bicheno, mais sachez qu'il existe d'autres spots d'observation en Australie. Les plus connus sont notamment Phillip Island, la plage Saint-Kilda près de Melbourne, les 12 Apostles sur la Great Ocean Road, la ville de Penguin en Tasmanie et Penguin Island près de Perth.

little penguins
little penguins

Quand observer les Little Penguins ?

La meilleure saison pour voir les penguins est l'été dans l'hémisphère sud (de novembre à février).

En effet, lorsque les bébés penguins sont dans le nid (pendant environ 3 semaines), vous êtes assurés que les parents remontent jusqu'en haut de la plage. Vous pouvez alors en voir une vingtaine remonter chaque soir ! Il est cependant possible d'en observer toute l'année.

little penguins

Notre Expérience

Le départ du tour se fait depuis le centre de Bicheno au magasin de surf. Vous partez à 20h en bus, pour aller voir les manchots rentrer chez eux depuis la plage. Pensez à reserver depuis le site internet car, bien que nous étions pas en parfaite saison pour les observer, le bus était plein.

Nous sommes allés les voir fin mars, nous n'étions donc pas assurer qu’ils remontent jusqu’en haut de la plage, mais nous en avons tout de même vu 5 remonter entre nos pieds et une bonne dizaine plus au loin sur la plage et entre les rochers.

L’experience est inédite vous en apprendrez beaucoup sur le mode de vie des manchots.

Les photos sont cependant interdites pour ne pas perturber les manchots. Et oui, vous les observez en milieu naturel, il faut respecter leur environnent (et le flash risque de les rendre aveugle). Toutes les photos de cet article sont donc celles de Penguin Tour, elles vous seront offertes si vous les demandez à la fin de l'aventure.

Nous vous recommandons vivement cette escapade vraiment sympathique (35$AUD/personne).

bus penguin tour

NB: Le saviez vous? La couleur de leurs plumes leur permet de se protéger des prédateurs lors de leur escapade en mer. Bleu foncé sur le dos pour se confondre avec la couleur de l'océan, pour les prédateurs venus du ciel, et blanc sur le ventre pour se confondre avec la lumière du soleil et donc se protéger des prédateurs provenant des profondeurs.

Venez découvrir également notre road trip en Tasmanie :
* Une semaine en Tasmanie

N'hésitez pas à nous posez des questions dans les commentaires, nous serons ravis d'y répondre

Retrouvez toutes nos expériences en Australie par ici 🙂

Une semaine en Tasmanie, à la rencontre des animaux

Le seul Etat insulaire de l'Australie est souvent comparé à la Corse pour nous français tant son paysage tranche avec celui du reste du continent Australien. La Tasmanie est réputée pour ses étendues sauvages classées au patrimoine mondiale de l'UNESCO ainsi que pour sa faune et sa flore unique.

En une semaine, nous avons du faire des choix sur les lieux à visiter et nous avons décidé d’explorer la côte est, de Launceston jusqu'à Hobart.

Nous vous emmenons sur la plus grosse île d’Australie, aux pays des diables, des serpents et des manchots, à vos baskets on va marcher !

coucher de soleil a Scamander

J1 | Launceston

Afin d’optimiser notre temps au maximum nous avons décidé d’atterrir à Launceston et de repartir d’Hobart. Compter environ 1h45 de vol depuis Sydney.

Pour notre part nous avons choisi Virgin Airline pour notre trajet c’était le meilleur rapport qualité prix si vous avez des bagages en soute.

Launceston est la deuxième ville la plus importante de Tasmanie mais vous en aurait tout de même rapidement fait le tour. N'hésitez pas à vous balader le long des Cataract Gorges, dans le parc entourant les gorges, vous pourrez sans doute apercevoir des petits wallabies et des paons.

wallaby
groupe de paons
wallaby
coucher de soleil sur le port de Launceston
cataract gorge reserve

Continuer votre promenade sur le front mer jusqu'au port de la ville, pour observer le coucher de soleil. Nous avons eu de la chance, les nuages nous ont offert un spectacle grandiose.

coucher de soleil à Launceston

Attention, les restaurants ferment tout de même relativement tôt ne tardez pas pour dîner. Sur les recommandations du Lonely Planet, nous nous sommes arrêtés au restaurant indien Pickled Evenings. Ce fut un très bon choix, les serveurs sont très gentils, la cuisine est très copieuse (aucune chance de prendre un dessert) et c’est très bon ! Le seul endroit où nous avons très bien mangé pour pas trop cher en Tasmanie.

J2 | Binalong Bay

rocher de binalong bay

Le lendemain nous prenons la voiture pour rejoindre Binalong Bay (environ 2h depuis Launceston).

Malheureusement le temps n’est pas avec nous. Plus généralement, sachez que le temps peu changer très vite en Tasmanie, prévoyez un vêtement de pluie.

Une fois arriver sur la Bay of Fires, vous pourrez admirer les fameuses pierres couleur feu. Etonnamment, sachez que la couleur des pierres n’a rien a voir avec l’origine du nom de la baie ! En effet c’est le capitaine Tobias Furneaux qui en 1773, en arrivant sur la baie a vu les feux allumés par les autochtones, qui a décidé de la nommer ainsi.

Par beau temps, le contraste entre la roche couleur feu et le turquoise de la mer est d'autant plus saisissant.

rochers a Binalong Bay
rochers sur la plage a Binalong Bay
rochers a Binalong Bay

Si vous n'avez pas d’idée pour passer la nuit, arrêtez vous à Scamander au Santuary Holiday Park pour une nuit en tente de luxe, au top !

J3 | Bicheno & Freycinet National Park

Pour notre troisième jour, nous prenons la direction du Freycinet National Park.

Clairement notre journée coup de coeur. Le parc est vraiment splendide et les différentes randonnées vous permettront d'en profiter au maximum. Compter 1h-1h30 pour la plus courte jusqu’à 8h pour la plus longue.

L’entrée du parc est à 24$ si vous êtes en voiture et 12$/personne si vous êtes à pied.

Nous avons choisi la randonnée de 4h30 - 5h, qui fait une boucle de Wineglass Bay jusqu’a Hazard Beach, en passant par le lookout qui permet d'observer la fameuse plage en forme de croissant.

wineglass bay lookout

Nous avons mis 3h, globalement les temps indiqués sont larges.

Sur la première partie jusqu’à la Wineglass Bay Beach, vous rencontrerez un peu de monde, la deuxième partie jusqu’a Hazard Beach est nettement moins fréquentée.

plage de Freycinet
coquillage
kangourou dans les hautes herbes
plage de Freycinet

Si vous êtes attentifs, vous apercevrez sûrement des wallabies, mais ils savent très bien se dissimuler dans la forêt, garder l'oeil ouvert.

Mais ceux ne sont pas les seuls habitants du parc, des serpents, notamment les fameux tiger snakes sont également présents en nombre dans le parc ! Faites attention où vous mettez les pieds !

tiger snake sur la plage
kangourou dans les hautes herbes
kangourou dans les hautes herbes
kangourou sur la plage

Après avoir visiter le parc, nous remontons jusqu'à Bicheno pour passer la soirée. Côté restaurants, vous ne trouverez pas grand chose, faites vous un pique-nique et allez manger face à l’ocean. La meilleure vue qu’il soit pour dîner, non ?

couché de soleil sur la mer a Bicheno

Nous finissons cette incroyable journée en allant observer les pingouins dans leur habitat naturel, une expérience qui vaut clairement le détour.

Pour en savoir plus sur cette expédition, c'est ici 🙂 !

J4 | La péninsule de Tasmanie

La route qui mène jusqu'à la péninsule de Tasmanie, située au sud-est de l'île, offre de nombreux points de vue sur les falaises : Tasman Arc, Devils Kitchen, Blow Hole... Au final ils se ressemblent tous un petit peu.

falaise au bord de mer
falaise au bord de mer
arbres en bord de falaise
falaises au bord de mer

Profitez de votre présence dans la péninsule pour aller visiter le Tasmanian Devil Unzoo à Tanarra, où vous pourrez rencontrer John, son équipe et le fameux diable de Tasmanie !

Le Unzoo se nomme ainsi car ce n’est pas un zoo mais plutôt une réserve où les animaux sont en liberté, il n’y a pas d’enclos mis à part pour les diables de Tasmanie.

Cette visite fut très enrichissante, vous pourrez voir de nombreux oiseaux, notamment des aigles, nourrir les kangourous et surtout en apprendre davantage sur l’histoire des diables de Tasmanie et en voir en vrai ! Sachez qu’il est quasiment impossible de les observer en pleine nature.

Le Unzoo vaut le détour, loin de la foule, avec une équipe agréable et passionnée, vous apprendrez énormément sur la faune tasmanienne (35$ par personne). Notre coup de coeur du voyage.

diable de tasmanie
groupe de kangourous
aigle en vol
diable de tasmanie
groupe de kangourous
mouette en plein atterrissage

J5 | Hobart

Nous finissons notre séjour en Tasmanie par la plus grande ville de l’île : Hobart.

Prenez le temps d'explorer la ville, baladez vous sur le port et arrêtez vous mangez une glace chez Van Diemens Land Creamery.

bateaux dans le port d'Hobart

Si (et seulement si) le temps est dégagé, montez jusqu'au sommet du Mont Wellington, la vue sur la ville et ses alentours est imprenable et spectaculaire. Au lever du soleil vous aurez des couleurs magnifiques.

N'oubliez pas d'emporter votre pull (au minimum), vous perdez environ 10 degrés en atteignant le sommet !

Nous n’avons pas eu la chance de le faire, mais sachez qu'il est possible de descendre le mont en VTT.

vue depuis le mont Wellington

Depuis Hobart, il est possible de prendre le ferry jusqu’a Bruny Island pour observer, entre autres, les colonies de phoques qui habitent sur l'île. Pensez cependant à vérifier la météo et à reserver en avance votre excursion.

La Tasmanie est une île vraiment sauvage, vous serez sans doute moins dépaysé que par certaines regions de l'Australie continentale, elle n’en reste pas moins unique et riche par sa faune, elle vaut le detour :).

Attention à votre conduite : 100 000 animaux sont écrasés par an sur les routes de Tasmanie…

Il vous faudra peu de temps pour vous en apercevoir. Essayons de protéger au maximum le vie sauvage, conduisez en journée, évitez le lever et le coucher du soleil et la nuit. Roulez prudemment et observez les panneaux.

kangourou

Faites le pour eux 😉

  • Le Freycinet National Park
  • L’observation des manchots avec le Penguin Tour
  • La visite du Tasmanian Devil Unzoo

Pour en savoir plus sur nos aventures en Tasmanie :
Observation des pingouins

Envie de vous échapper un peu de Sydney, venez découvrir notre parenthèse aux Blue Mountains :
Un week end aux Blue Mountains

N'hésitez pas à nous poser des questions dans les commentaires, nous serons ravis d'y répondre 🙂

Retrouvez toutes nos expériences en Australie par ici 🙂

Un weekend de randonnée aux Blue Mountains

Le Blue Mountains National Park est l’un des parcs nationnaux les plus connus d’Australie.

Il cumule près de 140km de trail sur 1436 km2 et 1000 m de profondeur, si vous êtes amoureux de la randonnée et de la nature ce parc est fait pour vous!

Comptez 2h depuis Sydney en train de Central Station jusqu’à Katoomba, 2h pour prendre une vrai bouffée d’air frais et s’écarter de l’effervescence de la ville.

Depuis Katoomba vous avez de nombreux départs de randonnées pour tous les niveaux. Grâce aux différents points de vue, vous pourrez admirer aisément les émanations bleutées des eucalyptus qui ont donné le nom au parc.

A ne pas manquer : l’Echo point de Katoomba, d’où vous aurez une vue imprenable sur les 3 Sisters (40 min à pied de la gare). Vous pourrez alors découvrir les légendes aborigènes expliquant comment les 3 sœurs  Meehni, Wimlah et Gunnedoo se sont faites transformer en pierre.

Attention, le point de vue étant très accessible en voiture et en bus, il est souvent très fréquenté, ce qui enlève un peu de la sérénité du lieu...

Mais peu importe, après votre randonnée restez admirer le coucher de soleil c’est magique!

Parmi les différentes randonnées, nous vous conseillons celle qui démarre derrière le visitor center d'Echo Point. Vous pourrez suivre le chemin menant aux 3 sœurs par le Giant Stairway. Vous vous engagerez dans une longue descente d’une trentaine d’escaliers et d’un peu plus de 900 marches.

Vous entrerez alors dans le bush, où vous pourrez entendre les nombreux oiseaux présents dans la forêt. Très apaisant et agréable. A la fin de la boucle, vous pourrez remonter à pied ou bien prendre le funiculaire du Scenic World.

Compter en tout environ  de 2h de marche pour revenir jusqu'à l’Echo Point des 3 sisters.

Pour passer la nuit, nous avons opté pour l’auberge YHA, plutôt sympathique et propre.

Le lendemain, nous décidons de faire une des randonnées les plus mythiques du parc celle du Grand Canyon.

Nous prenons le bus depuis Katoomba jusqu’à Blackheath. Pensez à bien vérifier les horaires il y en a très peu dans la journée. Avant de prendre le départ, allez manger une gaufre au True to the bean, elles sont très bonnes.

Cette randonnée est vraiment notre coup de cœur des Blue Mountains. Vous descendrez dans le canyon pour environ 3h de marche (remontée comprise), vraiment grandiose. Essayez d'arriver suffisamment tôt pour éviter les touristes, afin de rendre le parcours encore plus magique. Attention, comme vous descendez tout en bas du canyon, pensez à garder des forces pour la remontée 🙂

Si vous êtes venu en voiture, comptez une bonne demi heure par la route pour rejoindre le parking de départ à la fin de la randonnée. Si comme nous, vous êtes à pied, continuez par la petite randonnée qui vous mènera au Govetts Leap lookout.

Compter ensuite une bonne demi heure pour rejoindre la gare de Blackheath.

Nous avons ensuite repris le train pour Sydney, mais si vous avez le temps, arrêtez vous à Glenbrook, un peu plus pas dans les Blue Mountains pour essayer d'apercevoir des kangourous.

Clairement un incontournable lors de votre séjour à Sydney.

  • Le coucher de soleil sur les 3 sisters
  • La randonnée du Grand Canyon
  • Les perroquets au levé du jour

 Venez découvrir également notre road trip en Tasmanie:
Road trip - 5j en Tasmanie

N'hésitez pas à nous poser des questions dans les commentaires, nous serons ravis d'y répondre 🙂

Retrouvez toutes nos expériences en Australie par ici 🙂

Randonnée sur le GR20, tout sur ce trek mythique

Le GR20, grande randonnée mondialement célèbre pour sa beauté et sa difficulté, a été une des expériences les plus enrichissantes et les plus éprouvantes que l’on ait pu faire.

Le GR20 traverse la Corse du nord au sud, de Calenzana à Conca, en 180 km et 16 étapes. C’est une randonnée de montagne exigeante, il ne faut donc pas avoir peur du vide et il faut avoir le pied sûr.

Nous avons décidé d’effectuer les 3 premières étapes en partant du nord, sens traditionnel (Calenzana – Ortu di u Piopu – Carrozzu – Ascu Stagnu).

Nous partons donc pour une première épreuve de 6h30. Il faut savoir que le GR20 traverse des parcs nationaux, les zones de bivouac sont donc bien définies, il n’est pas autorisé de camper n’importe où, le respect des étapes est obligatoire (mais vous pouvez doubler ).

Le dénivelé est impressionnant, l’épreuve physique intense et les paysages grandioses.

Attendez-vous à avoir des parties d’escalade non sécurisées, sur les épreuves de montagnes il n’est pas question de sentier. Le poids de votre sac sera un facteur très important dans l'appréciation de la randonnée, partez léger !

Arrivés au refuge, le gardien nous informe qu’aucun marcheur ne peut dormir dans les refuges dû à une infection de punaises de lit (ce n’est donc pas une légende) et bien que nous ayons réservées nos places en refuge, nous avons dormi en tente. Il n’est pas vraiment nécessaire de réserver, beaucoup d’imprévus peuvent arriver sur le GR, votre itinéraire n’est pas réellement figé et les refuges sont rarement pleins.

Les refuges sont spartiates : douche froide sans électricité et bien sûr pas de réseau téléphonique.  3 jours connectés aux éléments et déconnectés de la société.

Les étapes doivent idéalement être effectuées le matin, certaines peuvent durer jusqu’à 8, 9, 10h ! Il faut donc partir très tôt! Le réveil est matinal mais le lever de soleil sur les montagnes corses vous le fera oublier.

Chaque épreuve est éprouvante, mais différente, avec des paysages, des difficultés, des terrains différents.  L’endroit est spectaculaire, et même dans l’effort vous arriverez à apprécier d’être quasiment seul à 2000 m d’altitude. Si vous avez de la chance, ce qui a été notre cas, vous pourrez admirer des mouflons sauvages.

Vous ne pouvez pas sortir de GR20 à toutes les étapes, il faut pouvoir avoir accès à une route …. De nombreuses variantes existent,  les guides vous indiquerons comment sortir. Pour notre part nous nous sommes arrêtés au refuge de Haut-Asco, où nous avons récupéré le bus de 9h pour la gare de Ponte Leccia et pris un train jusqu’à Corte.

Une bonne condition physique et l’habitude des montagnes sont indispensables. Pour notre part, nous sommes tous les deux sportifs (marathon, courses d’obstacles, etc.) mais la répétition de l’effort nous a quand même été difficile, ajouter à ça la chaleur, la soif et le poids du sac et vous aurez un très beau challenge à relever.

Petite anecdote : le record féminin est de 41h et masculin de 31h !

  • Les paysages grandioses
  • Le guide GR20 de l’édition Rother, petit avec l’essentiel
  • La Go Pro et/ou un appareil compact
  • Vos chaussures de randonnée bien sûr, le terrain est très accidenté, garder les baskets pour le refuge
  • Des bâtons (non obligatoire, mais facilitent grandement l’équilibre et aide dans les descentes)
  • Un sac léger, essayez de ne pas dépassez les 10-12kg car vous devrez ajouter 2L d’eau minimum
  • Les tongs pour la douche, du papier toilette (il n’y en a pas dans les refuges), un tire tique
  • Du cash ou un chéquier pour les refuges, la CB n’est pas acceptée
  • Une bonne d’ose de motivation et de courage !

Pour en savoir plus sur nos aventures en Corse :
Passer le PADI open Water
Road Trip - 2 semaines en Corse entre terre et mer

N'hésitez pas à nous poser des questions dans les commentaires, nous serons ravis d'y répondre 🙂

Retrouvez toutes nos expériences en France par ici 🙂

Les incontournables lors d’un weekend à Dubrovnik

Dubrovnik, perle de l’Adriatique, est une ville qui a beaucoup souffert au cours de son histoire, mais qui a su se renouveler, et se restaurer de manière harmonieuse.

On ne se lasse pas de ses petites ruelles nichées au milieu des ses remparts qui donne à cette ville une âme très particulière. Le soleil présent une bonne partie de l’année met en valeur ses toits en tuile rose et accentue le contraste avec le bleu profond de la mer.

En bref une ville sublime, certainement dans le top 5 des plus belles villes d’Europe.

dubrovnik-167
dubrovnik-161
dubrovnik-146
dubrovnik-160

Si vous aimez la mer, vous serez servi par toutes les activités nautiques qui sont possibles. Si vous préférez les visites, de nombreux monastères et églises feront votre bonheur.

Pour notre part nous commençons par le tour des remparts, incontournable de la ville. Il y a beaucoup de monde et il peut faire très chaud, préférez la matinée où les températures sont plus clémentes et les touristes moins nombreux.

dubrovnik-164
dubrovnik-152

Dans l'après-midi, nous décidons de prendre le large avec une balade en paddle. Nous louons deux planches pour la demi journée et nous rejoignons l’île située en face de Dubrovnik.

Sans doute une des activités que nous avons préférée, le paddle est apaisant et nous permet de nous éloigner de la foule pour admirer Dubrovnik depuis la mer, un moment fort sympathique.

Un peu de force dans les bras et un bon équilibre vous suffirons pour apprécier cette expérience, n’oubliez pas votre crème solaire 😊 !

dubrovnik-155
dubrovnik-150
dubrovnik-176

Au début de soirée, préparez votre sandwich et montez admirer le coucher du soleil en haut du téléphérique. Un des plus beaux couchers de soleil que l’on ait pu voir dans notre expérience de voyageur…

dubrovnik-177
dubrovnik-189
dubrovnik-179
dubrovnik-185
  • Le paddle dans la mer Adriatique
  • La promenade sur les remparts de la ville
  • La vue en haut du téléphérique 

Pour en savoir plus sur nos aventures en Croatie :
* Road trip - 10 jours en Croatie

N'hésitez pas à nous poser des questions dans les commentaires, nous serons ravis d'y répondre 🙂

Retrouvez toutes nos expériences en Croatie par ici 🙂

Contact
wilderborders@gmail.com
Connect